Menu Fermer

Tu quoque … Toi aussi …

En ces de polarisation exacerbée où l’on oppose fréquemment les bon « nous » aux mauvais « eux », nombreux sont ceux de tous bords qui succombent à la tentation de se voir collectivement meilleurs, voir exemplaires.

Dans le domaine délicat de la , il est de mode aujourd’hui de crier haro sur l’islam et son approche de la femme. C’est oublier – ou feindre d’ignorer – que la vision actuelle des chrétiens est très récente, que l’égalité entre hommes et dont nous nous ennorgueillissons (à juste titre, faut-il le préciser ?), s’est élaborée dans la seconde moitié du 20ème siècle, l’époque pas si lointaine de mon enfance et de ma jeunesse.

Un reportage de la RTBF a un peu remis les pendules à l’heure: il raconte comment, dans des institutions religieuses catholiques,  des ont été enlevés à leurs mères au motif qu’elles étaient ce qu’on appelait alors des «  mères ».
D’autres ignominies du même type ont été perpétrées en Espagne,

[]

en Irlande,

et dans bien d’autres endroits du , au nom d’une morale rigoriste aujourd’hui dépassée.
Quoique …   Dans ce domaine-là aussi, il y a des nostalgiques 🙁

Faut-il en outre rappeler que dans l’église catholique les fonctions sacerdotales et les postes de direction ne sont toujours pas accessibles aux femmes ?

Il ne s’agit pas ici de prendre parti: juste de rappeler que parmi les comportements humains il n’y a pas de blanc ou de noir, mais une infinité de nuances de .

Last Updated on 5 décembre 2020 by André

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
1
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x
%d blogueurs aiment cette page :