Menu Fermer

Réminiscence.

Au tintement rythmé du vieux tocsin scolaire
les billes soudain s’en vont dormir au fond des poches,
les cris joyeux s’éteignent et les maîtres sévères
ramènent au bercail leurs rangées de mioches.

Les doigts dans l’encrier de porcelaine blanche
trempent le porte-plume, tachent la gauche main,
écrivent en rêvant de chalets dans les branches
d’interminables lignes de pour l’examen.

Ces classes de jadis au décor fantastique
de cartes, de maximes et d’images naïves,
à l’estrade de bois, à l’odeur domestique,
laissent dans ma une trace olfactive.

Au tintement rythmé du vieux tocsin scolaire
les billes soudain s’en vont dormir au fond des poches,
les cris joyeux s’éteignent et les maîtres sévères
ramènent au bercail leurs rangées de mioches.

Les doigts dans l’encrier de porcelaine blanche
trempent le porte-plume, tachent la gauche main,
écrivent en rêvant de chalets dans les branches
d’interminables lignes de pour l’examen.

Ces classes de jadis au décor fantastique
de cartes, de maximes et d’images naïves,
à l’estrade de bois, à l’odeur domestique,
laissent dans ma une trace olfactive.

S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
%d blogueurs aiment cette page :