Menu Fermer

Retour.

Tremblez car il est de
terreur des agneaux des .

Y aura-t-il un de ces jours
quelque saint François décoiffant
pour le convaincre en quelques
d'assouvir ses instincts cruels
en me croquant pas nos marmots
ni nos chevreaux ni nos agnelles ?

Tous les Seguin du voisinage
ont rechargé les vieux fusils
prêts à occire un personnage
qu'ils détestent avec frénésie.

Les grand'mères et les chaperons
s'accrochent à leurs chevillettes
de qu'un bestial fanfaron
ne fasse choir les bobinettes.

Mais le n'en a cure il va
nomade assoiffé d'aventure
sous les injures ou les vivats
suivant l'instinct de sa .

Tremblez car il est de retour
terreur des agneaux des enfants.

Y aura-t-il un de ces jours
quelque saint François décoiffant
pour le convaincre en quelques mots
d'assouvir ses instincts cruels
en me croquant pas nos marmots
ni nos chevreaux ni nos agnelles ?

Tous les Seguin du voisinage
ont rechargé les vieux fusils
prêts à occire un personnage
qu'ils détestent avec frénésie.

Les grand'mères et les chaperons
s'accrochent à leurs chevillettes
de peur qu'un bestial fanfaron
ne fasse choir les bobinettes.

Mais le n'en a cure il va
nomade assoiffé d'aventure
sous les injures ou les vivats
suivant l'instinct de sa .

Dernière mise à jour le 23 janvier 2024 par André

Posted in Poésie
S’abonner
Notifier de
guest

2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Chantal

Oui il parait qu’il y en a en Bretagne arrivé de l’est ? …

2
0
Would love your thoughts, please comment.x