Menu Fermer

Retour.

Originally posted 2021-08-04 21:08:38.

Le qui n'arrange rien
et nos paresses
avaient laissé filer nos liens
par maladresse.

Le qui, lui, peut tout
et son contraire
par un tour de passe-partout
rudimentaire
a retissé les fils épars
de nos destins
quand arriva sans crier
un diablotin.

La nous offre une
qu'on a cru morte, et qui renaît,
nos pas reprennent le sentier
qu'ensemble l'on entretenait.

Longs bavardages décousus
comme au de nos escapades
ponctuent le plaisir recousu
après quasi une décade.

Le temps qui n'arrange rien
et nos paresses
avaient laissé filer nos liens
par maladresse.

Le qui, lui, peut tout
et son contraire
par un tour de passe-partout
rudimentaire
a retissé les fils épars
de nos destins
quand arriva sans crier gare
un diablotin.

La vie nous offre une
qu'on a cru morte, et qui renaît,
nos pas reprennent le sentier
qu'ensemble l'on entretenait.

Longs bavardages décousus
comme au temps de nos escapades
ponctuent le plaisir recousu
après quasi une décade.

Dernière mise à le 14 janvier 2024 par André

Posted in Poésie
S’abonner
Notifier de
guest

6 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
marie des vignes

Bonjour, le hasard malgré mes recherches ne m’a pas aidé a retrouvé deux amis d’enfance, et le temps a passé, je me suis faite une raison , ils ont disparus, mais restent les moments d’amitié partagée dans ma mémoire et peut-être qu’eux aussi se rappellent. Bonne journée Amitiés MTH

Adrienne

voilà qui fait plaisir à lire 🙂

Adrienne

et à vivre 😉

6
0
Would love your thoughts, please comment.x