Menu Fermer

Sieste.

Insatiété d’après
quand le corps repu tend encore
une extase où pas à pas
le mène l’esprit qui s’endort.

Roulis de rengaines anciennes
dont les vagues à contre-temps
agitent le mât de misaine
de ce périple intermittent.

au qui prennent
brumeuse écume abandonnée
à l’orée des contrées ravies
où la m’a promené.

Insatiété d’après
quand le corps repu tend encore
vers une extase où pas à pas
le mène l’esprit qui s’endort.

Roulis de rengaines anciennes
dont les vagues à contre-temps
agitent le mât de misaine
de ce périple intermittent.

Vers au qui prennent
brumeuse écume abandonnée
à l’orée des contrées ravies
où la m’a promené.

S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
%d blogueurs aiment cette page :