Menu Fermer

Sourires masqués

Sous les pavés, la plage,
fredonnait-on en mai.
Sous le masque, un visage:
le verrons-nous jamais ?

Reverrons-nous la plage,
ou faudra-t-il encore
nous armer de courage,
redoubler nos efforts ?

Sous le masque, un sourire,
bienveillant réconfort,
et les mots pour nous dire
l’humanité des corps.

La plage au goût de sel
aujourd’hui nous revient
sous le masque bleu ciel
de nos anges gardiens.

Sous les pavés, la plage,
fredonnait-on en mai.
Sous le masque, un visage:
le verrons-nous jamais ?

Reverrons-nous la plage,
ou faudra-t-il encore
nous armer de courage,
redoubler nos efforts ?

Sous le masque, un sourire,
bienveillant réconfort,
et les mots pour nous dire
l’humanité des corps.

La plage au goût de sel
aujourd’hui nous revient
sous le masque bleu ciel
de nos anges gardiens.

Posted in Poésie

4 Comments

  1. Annick SB

    Ah ! Ces masques ….
    on a tous des soupirs d’impuissance en réalisant qu’on n’a pas fini d’en entendre parler …

    ( C’est original et intéressant de pouvoir visualiser votre écriture ! Bravo pour l’idée ! )

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *