Menu Fermer

Terre.

La colle à mes souliers
alourdie de saisons anciennes
alluvions des familiers
qui l’un sur l’autre me reviennent.

Comment partir et où aller ?
à mes souliers la adhère
retient mon pas écartelé
au vu de l’humaine
entre subir et détaler.

La lourde m’enracine
ma sève vient de cet humus
je suis lierre je suis glycine
ici sera mon terminus.

La colle à mes souliers
alourdie de saisons anciennes
alluvions des temps familiers
qui l’un sur l’autre me reviennent.

Comment partir et où aller ?
à mes souliers la adhère
retient mon pas écartelé
au vu de l’humaine
entre subir et détaler.

La lourde m’enracine
ma sève vient de cet humus
je suis lierre je suis glycine
ici sera mon terminus.

S’abonner
Notifier de
guest

2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Francine Hamelin
29 juin 2022 13:54

superbe…
merci André

2
0
Would love your thoughts, please comment.x
%d blogueurs aiment cette page :