Menu Fermer

Val.

Il est un val celé au tréfonds de nous-mêmes
où sous un sourd une source amère
il est un val secret dont nous refusons même
de savoir l' jusqu'aux de .

La source alors déborde en flots impétueux
dévastant sans le voir notre pays intime
laissant, la crue finie, le flux tumultueux
disparaître épuisé dans un hoquet ultime.

Il est un val profond où dorment nos eaux noires
tapies en attendant l'occasion de surgir
nous construisons des digues aux remparts illusoires
craignant les eaux des autres en feignant de grandir.

Il est un val celé au tréfonds de nous-mêmes
où sous un soleil noir sourd une source amère
il est un val secret dont nous refusons même
de savoir l'existence jusqu'aux jours de colère.

La source alors déborde en flots impétueux
dévastant sans le voir notre pays intime
laissant, la crue finie, le flux tumultueux
disparaître épuisé dans un hoquet ultime.

Il est un val profond où dorment nos eaux noires
tapies en attendant l'occasion de surgir
nous construisons des digues aux remparts illusoires
craignant les eaux des autres en feignant de grandir.

Dernière mise à jour le 4 mois par André

Posted in Poésie
S’abonner
Notifier de
guest

3 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Agrestephane
24 septembre 2022 01:57

Intéressant et j’adore

Barbara Auzou
23 septembre 2022 18:56

C’est très beau…

3
0
Would love your thoughts, please comment.x