Menu Fermer

Voix

Voix des arbres

La voix du vert,
les mots des fleurs,
passé l’hiver
parlent d’ailleurs,
des improbables épousailles
dès le printemps des poésies
d’anciens vocables du bercail
et de verbes de fantaisie.

Voix de velours
des fins pétales,
grognements sourds
d’un fût vernal,
le vent vous mène
jusqu’à la plume
qui met en scène,
sur fond de brume,
de longues drèves
où l’herbe fume.

La voix du vert,
les mots des fleurs,
passé l’hiver
parlent d’ailleurs,
des improbables épousailles
dès le printemps des poésies
d’anciens vocables du bercail
et de verbes de fantaisie.

Voix de velours
des fins pétales,
grognements sourds
d’un fût vernal,
le vent vous mène
jusqu’à la plume
qui met en scène,
sur fond de brume,
de longues drèves
où l’herbe fume.

Posted in Poésie

5 Comments

  1. Andrea

    Bonjour André,
    Ravie de vous retrouver.
    Je me demande d’ailleurs si je ne pourrais pas enregistrer quelques-uns de vos poèmes… Seriez-vous d’accord ?
    La consigne ? Choisir des textes qui célèbrent la beauté de la vie…

    • André

      Bonjour Andrea, le ravissement est réciproque 🙂
      Je serais non seulement d’accord, mais heureux que quelques-uns de mes textes vivent leur vie dans d’autres bras. Ils ne sont publiés ici que pour s’envoler, libres, là où le vent les mènera.
      Je vous laisse l’embarras du choix.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *