Menu Fermer

Maçon en hiver.

Brique après brique aux arêtes rugueuses
crevasses gercées dans la main calleuse
rythme régulier du qui se lève
et de l'ouvrier bâtisseur de .

lente du mortier que l'on gâche
goût sirupeux du cigare qu'on mâche
chorégraphie des gestes répétés
le long du cordeau l'œil décontracté.

Puis la pause le la tartine
et le qui pointe sous la bruine.

Brique après brique aux arêtes rugueuses
crevasses gercées dans la main calleuse
rythme régulier du jour qui se lève
et de l'ouvrier bâtisseur de rêves.

Valse lente du mortier que l'on gâche
goût sirupeux du cigare qu'on mâche
chorégraphie des gestes répétés
le long du cordeau l'œil décontracté.

Puis la pause le café la tartine
et le soleil qui pointe sous la bruine.

Dernière mise à jour le 5 mois par André

Posted in Blog
S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x