Menu Fermer

Absence.

Leur toujours nous laisse
la blessure de l’absence
qu’adoucira la caresse
des de l’enfance.

Ils s’en vont, mais reste encore
ce qu’ils auront fait de nous,
les gestes, les mots, trésors
qui les feront vivre en nous.

Ils sont partis, nous irons
rejoindre dans la
des frangins qui resteront
leur provisoire.

Leur toujours nous laisse
la blessure de l’absence
qu’adoucira la caresse
des de l’enfance.

Ils s’en vont, mais reste encore
ce qu’ils auront fait de nous,
les gestes, les mots, trésors
qui les feront vivre en nous.

Ils sont partis, nous irons
rejoindre dans la
des frangins qui resteront
leur provisoire.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x
%d blogueurs aiment cette page :