Menu Fermer

Brumes.

Des limbes de l' un de brume
longue écharpe de souvenirs diffus
brouille ma vue et vient dévier ma
entortillant qui je suis qui je fus.

Un vieil émoi surgissant au détour
d'un air oublié d'un mot d'un parfum
me transporte et me voilà de retour
à l'étrange pays des temps défunts.

Vivre ma au présent continu
alourdi chaque soir d'un poids secret
de joie de peine de ténu
m'affecte plus que je ne voudrais.

Des limbes de l'enfance un banc de brume
longue écharpe de souvenirs diffus
brouille ma vue et vient dévier ma plume
entortillant qui je suis qui je fus.

Un vieil émoi surgissant au détour
d'un air oublié d'un mot d'un parfum
me transporte et me voilà de retour
à l'étrange pays des temps défunts.

Vivre ma vie au présent continu
alourdi chaque soir d'un poids secret
de joie de peine de souvenir ténu
m'affecte plus que je ne voudrais.

Posted in Poésie
S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
%d blogueurs aiment cette page :