Menu Fermer

Canicule.

Le Ciel de jour en jour se met à ressembler
aux peuplades apeurées qu’il regarde de haut
à ces humains hagards qui bientôt vont trembler
sous le du soleil en suant sang et eau.

Les Hommes ont allumé le qui les dévore
l’ partout s’évapore et le désert avance
le chaudron des villes à gros bouillons sonores
mijote en attendant que l’éruption commence.

Pourtant dans mon jardin les oiseaux chantent encore
les rosiers sont en il a plu l’autre jour
je n’entends que de loin les prophètes de mort
psalmodier lancinants que demain c’est mon tour.

Le Ciel de jour en jour se met à ressembler
aux peuplades apeurées qu’il regarde de haut
à ces humains hagards qui bientôt vont trembler
sous le du soleil en suant sang et eau.

Les Hommes ont allumé le qui les dévore
l’ partout s’évapore et le désert avance
le chaudron des villes à gros bouillons sonores
mijote en attendant que l’éruption commence.

Pourtant dans mon jardin les oiseaux chantent encore
les rosiers sont en il a plu l’autre jour
je n’entends que de loin les prophètes de mort
psalmodier lancinants que demain c’est mon tour.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
%d blogueurs aiment cette page :