Menu Fermer

Désillusion.

Un homme avec un nez au milieu du visage,
deux yeux pour raconter ce que la bouche tait.
Un homme avec des bras, des jambes, et son bagage
d’illusions et d’amour, de ce qu’il supportait
jusqu’à n’en plus pouvoir et risquer le voyage.

Un homme avec un cœur plein des pauvres secrets
qu’au fil du temps qui court une vie accumule.
Un homme un peu crédule empêtré dans les rets
d’enjeux qui le dépassent et qui le manipulent.

Pourchassé par des chiens, tabassé par des sbires,
perdu, son passé mort et l’avenir en berne,
avec ses compagnons il n’a plus qu’à maudire
cette Europe vessie qu’il avait crue lanterne.

Un homme avec un nez au milieu du visage,
deux yeux pour raconter ce que la bouche tait.
Un homme avec des bras, des jambes, et son bagage
d’illusions et d’amour, de ce qu’il supportait
jusqu’à n’en plus pouvoir et risquer le voyage.

Un homme avec un cœur plein des pauvres secrets
qu’au fil du temps qui court une vie accumule.
Un homme un peu crédule empêtré dans les rets
d’enjeux qui le dépassent et qui le manipulent.

Pourchassé par des chiens, tabassé par des sbires,
perdu, son passé mort et l’avenir en berne,
avec ses compagnons il n’a plus qu’à maudire
cette Europe vessie qu’il avait crue lanterne.

Posted in Poésie

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *