Menu Fermer

Grisaille.

Le ciel monté en a pleuré tout le jour
sur la vallée perdue en petit crachin
barbouillant habitants, maisons, jardins et cours,
teignant d’un triste leur long de croix.

Le héron familier en paraissait plus terne,
les ouvriers du gaz faisaient tout leur possible
pour réchauffer enfin les pauvres corps en berne,
et nous qui restions là, en voisins disponibles.

Le ciel monté en a pleuré tout le jour
sur la vallée perdue en petit crachin
barbouillant habitants, maisons, jardins et cours,
teignant d’un triste leur long de croix.

Le héron familier en paraissait plus terne,
les ouvriers du gaz faisaient tout leur possible
pour réchauffer enfin les pauvres corps en berne,
et nous qui restions là, en voisins disponibles.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x
%d blogueurs aiment cette page :