Menu Fermer

Monde.

Faudra-t-il toujours ravauder
la défroque patibulaire
souvent déjà raccommodée
d’une humanité bipolaire ?

Faudra-t-il voir encore hisser
sur les populations grégaires
les enseignes d’un noir passé
attisant les peurs séculaires ?

Les mots d’amour les mains tendues
des braves gens et des poètes
les chansons souvent entendues
suffiront-ils pour que s’arrête
l’agonie d’un monde perdu ?

Faudra-t-il toujours ravauder
la défroque patibulaire
souvent déjà raccommodée
d’une humanité bipolaire ?

Faudra-t-il voir encore hisser
sur les populations grégaires
les enseignes d’un noir passé
attisant les peurs séculaires ?

Les mots d’amour les mains tendues
des braves gens et des poètes
les chansons souvent entendues
suffiront-ils pour que s’arrête
l’agonie d’un monde perdu ?

Posted in Poésie

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *