Menu Fermer

Nuit.

Me hantent encore lorsque je veille tard
d'anciennes nuits aux confus
vieux spectres aux contours de brouillard
laissant à l'âme un bien-être diffus.

Brun des barreaux dansant dans la lueur
d'un ancien poêle à l'odeur insistante
fraîcheur des draps et pour masquer la peur
la couverture amicale et pesante.

Nuits d'innocence au étaient alors
des aux limites du regard
il survit en moi cet qui dort
le n'est plus déjà il se fait tard.

Me hantent encore lorsque je veille tard
d'anciennes nuits aux souvenirs confus
vieux spectres gris aux contours de brouillard
laissant à l'âme un bien-être diffus.

Brun des barreaux dansant dans la lueur
d'un ancien poêle à l'odeur insistante
fraîcheur des draps et pour masquer la peur
la couverture amicale et pesante.

Nuits d'innocence au monde étaient alors
des frontières aux limites du regard
il survit en moi cet enfant qui dort
le temps n'est plus déjà il se fait tard.

Dernière mise à jour le 5 mois par André

Posted in Poésie
S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x