Menu Fermer

Petit manège

manège

Petit manège abandonné,
ta solitude
serine un refrain suranné,
par habitude.

Petit manège déserté,
tu tournes en vain
sous le soleil d’un faux été,
sans un bambin.

Les enfants se sont égaillés,
sans un regard
pour les voitures colorées
qui, sous leur fard,

camouflent mal un cœur brisé
par les gourmands
partis goûter chez le glacier
avec Maman.

Petit manège délaissé,
ta ritournelle
n’en finit pas d’égratigner
le bleu du ciel.

Petit manège abandonné,
ta solitude
serine un refrain suranné,
par habitude.

Petit manège déserté,
tu tournes en vain
sous le soleil d’un faux été,
sans un bambin.

Les enfants se sont égaillés,
sans un regard
pour les voitures colorées
qui, sous leur fard,

camouflent mal un cœur brisé
par les gourmands
partis goûter chez le glacier
avec Maman.

Petit manège délaissé,
ta ritournelle
n’en finit pas d’égratigner
le bleu du ciel.

Posted in Poésie

4 Comments

    • André

      Celui-ci est bien actuel, je l’ai photographié au début de ce mois sur la place de ce qui fut un village, aujourd’hui quartier paisible de la ville. Un reste de petite foire de village, avec juste ce petit manège et un stand de pêche aux canards. Comme un relent de notre enfance …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *