manège

Petit manège

Petit manège abandonné,
ta solitude
serine un refrain suranné,
par habitude.

Petit manège déserté,
tu tournes en vain
sous le soleil d’un faux été,
sans un bambin.

Les se sont égaillés,
sans un regard
pour les voitures colorées
qui, sous leur fard,

camouflent mal un coeur brisé
par les gourmands
partis goûter chez le glacier
avec Maman.

Petit manège délaissé,
ta ritournelle
n’en finit pas d’égratigner
le bleu du ciel.

André


Pour partager ...
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

4
Une réaction ? Un commentaire ?

Veuillez Connexion pour commenter
avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
plus récent plus ancien
Notifier de
Adrienne

un joli petit air de « chenille » d’autrefois, aujourd’hui les machins sont plus rutilants, tournoyants et bruyants…

patchcath

Doux souvenirs. Il y avait souvent un vendeur de barbe à papa près du manège. Comme c’était bon, ce nuage de sucre 😉

Paquerette

Eh oui ce ne sont pas encore les vacances, nostalgie de mes enfants petits……………..

%d blogueurs aiment cette page :