Menu Fermer

Printemps

Printemps futile et
aux couleurs vives,
bourgeons dont la sollicitude
attend les grives,

Vous éclorez en notre nom,
en notre absence,
tandis que nous nous confinons
devant l’urgence.

La grande arrive,
après le
d’un paresseux que suivent
des surpris.

Le printemps à présent s’envole
en nous laissant
prisonniers, enchaînés au sol,
obéissants.

Printemps futile et
aux couleurs vives,
bourgeons dont la sollicitude
attend les grives,

Vous éclorez en notre nom,
en notre absence,
tandis que nous nous confinons
devant l’urgence.

La grande arrive,
après le
d’un paresseux que suivent
des surpris.

Le printemps à présent s’envole
en nous laissant
prisonniers, enchaînés au sol,
obéissants.

Dernière mise à jour le 30 avril 2020 par André

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
Adrienne
24 mars 2020 17:11

c’est vrai qu’aujourd’hui le confinement rimait avec beau temps 🙂

1
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x
%d blogueurs aiment cette page :