Menu Fermer

Rentrée des classes.

Un crissement de craie grince dans ma
ranimant les d'une antérieure:
vingt garnements assis devant un noir
attendant en rêvant qu'enfin finisse l'.

Le Dormeur de Rimbaud, du fond de son vallon,
leur montrait un des lieux inconnus
où chacun poserait un à un ses jalons
pour habiller de son âme mise à nu.

Le nous avait réunis dans ce lieu
qui se voulait tremplin et n'était trop souvent
que fatal entonnoir, parcage fastidieux :
nous y amènerions l'aventure et le !

La craie n'a pas suffi, il fallut le talent
d'adolescents frondeurs, sensibles sous la couenne,
cachant leurs qualités sous des airs turbulents.
Quelle fierté ce fut d'être leur capitaine !

Un crissement de craie grince dans ma mémoire
ranimant les fantômes d'une vie antérieure:
vingt garnements assis devant un tableau noir
attendant en rêvant qu'enfin finisse l'heure.

Le Dormeur de Rimbaud, du fond de son vallon,
leur montrait un chemin vers des lieux inconnus
où chacun poserait un à un ses jalons
pour habiller de mots son âme mise à nu.

Le hasard nous avait réunis dans ce lieu
qui se voulait tremplin et n'était trop souvent
que fatal entonnoir, parcage fastidieux :
nous y amènerions l'aventure et le vent!

La craie n'a pas suffi, il fallut le talent
d'adolescents frondeurs, sensibles sous la couenne,
cachant leurs qualités sous des airs turbulents.
Quelle fierté ce fut d'être leur capitaine !

Dernière mise à jour le 4 mois par André

Posted in Poésie
S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x