Menu Fermer

Retour au jardin.

Immuable et changeant le se réveille
le à nouveau tourne autour de ses rosiers
les corolles ouvertes attendent les abeilles
les oiseaux bien cachés gazouillent à plein gosier.

Le d'un coq souligne un imparfait
peuplé des petits bruits qui le rendent vivant
un furtif s'aperçoit stupéfait
qu'un arbuste doré lui fait un paravent.

Le charme opère encore après ce long
on se remet à croire en une éternité
de léger de de tiédeur et de vert
malgré l' menaçant la cité.

Immuable et changeant le jardin se réveille
le monde à nouveau tourne autour de ses rosiers
les corolles ouvertes attendent les abeilles
les oiseaux bien cachés gazouillent à plein gosier.

Le chant d'un coq souligne un imparfait
peuplé des petits bruits qui le rendent vivant
un papillon furtif s'aperçoit stupéfait
qu'un arbuste doré lui fait un paravent.

Le charme opère encore après ce long hiver
on se remet à croire en une éternité
de léger de paix de tiédeur et de vert
malgré l' noir menaçant la cité.

Dernière mise à le 1 janvier 2024 par André

Posted in Poésie
S’abonner
Notifier de
guest

2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Chantal

tout à fait le jardin…

2
0
Would love your thoughts, please comment.x