Menu Fermer

Soir d’hiver.

Entre chien et loup
le s’insinue,
ectoplasme flou
frôlant la peau nue.

Le soleil couchant
ouvre le vantail
à l’ tranchant
sous votre chandail.

La lune est si froide
que vos joues bleuissent,
que vos membres roides
tout bas la maudissent.

La Grande Ourse au ciel
veille, indifférente,
sous les crocs du gel
votre trop lente.

Entre chien et loup
le s’insinue,
ectoplasme flou
frôlant la peau nue.

Le soleil couchant
ouvre le vantail
à l’ tranchant
sous votre chandail.

La lune est si froide
que vos joues bleuissent,
que vos membres roides
tout bas la maudissent.

La Grande Ourse au ciel
veille, indifférente,
sous les crocs du gel
votre trop lente.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x
%d blogueurs aiment cette page :