la misère, le froid de l'été

Le froid de l’été: la misère.

ou été, mieux vaut être riche et en bonne santé que pauvre et malade. Étranger, migrant ou juste différent: un plus que les intéressés apprécient chaque jour à sa  juste valeur.

Aujourd’hui, c’est l’été, les vacances, l’insouciance, l’illusion que tout s’arrange … sauf que la n’est pas moins pénible au soleil, que même l’été, les nuits sont souvent fraîches et humides, que même l’été il faut manger et boire, que même la chaleur du soleil n’atténue en rien l’accueil glacial que nos sociétés réservent à leurs membres les plus faibles.

Ici, on pourchasse les mendiants; là on interdit aux associations humanitaires de recruter des donateurs. On les voit comme des nuisances, au mieux comme des gênes. Mais qui, du mendiant ou du passant, subit la nuisance, au mieux la gêne, la plus grave ?

À , le Samu Social devient une vache à lait pour ses administrateurs; au parc Maximilien, ils sont à nouveau des centaines à vivre dans des conditions indignes, sans que les autorités ne lèvent le petit doigt.

La , emmenée par son secrétaire d’État à l’asile et à la , trie les bons qui fuient la guerre des mauvais qui fuient la misère, qualifiant les uns de et les autres d’illégaux, voire de profiteurs; elle crie à l’invasion quand seuls quelques milliers parmi des millions de fuyards arrivent jusqu’à nous; elle enferme et expulse, même vers la Grèce dont on sait pourtant à quel point elle est au bord de l’asphyxie.

En amont, on voudrait à tout prix empêcher ceux qui fuient la guerre, la misère ou la persécution d’arriver. Pour cela, tous les moyens sont bons: condamnation des organisations humanitaires qui en sauvant les migrants perdus en mer se feraient complices des passeurs, souhait appuyé de reconduire en Lybie les naufragés sauvés. Il n’en faut pas plus pour donner des ailes aux fanatiques d’: l’association Génération Identitaire allant jusqu’à récolter des fonds pour affréter un navire destiné à la chasse aux migrants.

Décidément, il fait froid cet été …

 

Pour partager ...
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une réaction ? Un commentaire ?

Veuillez Connexion pour commenter
avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de
%d blogueurs aiment cette page :