école

Ah! L’école …

Et sa ministre.

Décidément, la ministre de l’ francophone belge n’en rate pas une. Des safe rooms en cas d’attaque d’école à la crise de colère lorsqu’elle répond de travers à une question d’école primaire, en passant par les explications fumeuses du à l’usage des , Madame Milquet n’en finit pas, ces -ci, de donner une piètre image. Certes, ce sont des anecdotes sans réelle importance, certes la tension à laquelle sont soumis les responsables politiques peut-elle excuser quelques bourdes, certes on ne peut pas tout savoir … N’empêche, on constate ici un bel exemple de ce réflexe si préjudiciable à nos politiciens: il faut occuper le terrain à tout prix. Plutôt que de reconnaître une erreur, ou la difficulté (les enseignants l’éprouvent au quotidien) d’expliquer aux enfants et aux adolescents le complexe dans lequel ils vivent, on fonce tête baissée dans le mur du ridicule. Et pas question d’en sourire a posteriori ! D’ailleurs, elle ne parlera plus que dans des entretiens dédiés à la . Na !

A l’autre bout du pas si petit que ça monde de l’enseignement, le directeur d’école dans son bureau et l’enseignant dans sa classe se retrouvent bien seuls, confrontés au tout nouveau « décret fourre-tout ». Déjà, le titre: comme si c’était sérieux de (tenter de) gérer l’École avec un tel . Surtout que dans cette accumulation de mesurettes, l’Etat se décharge une fois de plus sur les écoles et leur personnel de la responsabilité d’organiser un enseignement digne de notre siècle et respectueux de ses acteurs. Plutôt que d’enfin créer un cadre général et de s’attaquer aux véritables causes du malaise scolaire, on enjoint à chaque école, sous couvert d’autonomie, de créer son propre « plan de pilotage ». A se demander s’il y a vraiment quelqu’un dans le « poste de pilotage » !

Il est vrai qu’après la saga du « cours de rien« , on savait déjà ne plus pouvoir rêver à grand’chose.

Ne reste plus qu’à espérer le passage de l’oiseau-lyre cher à et .

                    Paroles


Pour partager ...
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une réaction ? Un commentaire ?

Veuillez Connexion pour commenter
avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de
%d blogueurs aiment cette page :