Menu Fermer

Automne.

La campagne sourit sous le soleil d’automne
une douce torpeur trompe nos vigilances
dans la paix du matin quelques voix qui résonnent
effacent un instant les échos de violence
la nature qui gronde et le canon qui tonne.

Tandis qu’autour du nous le monde se délite
nous profitons encore mais pour combien de temps
de la saveur des jours comme des marguerites
qu’on effeuille en sachant que la vie n’a qu’un temps.

Mais la marée encore inexorablement
monte à l’assaut de nos îles de certitude
le doux soleil d’automne nous réchauffe et nous ment
l’hiver qui vient aura raison de nos quiétudes.

La campagne sourit sous le soleil d’automne
une douce torpeur trompe nos vigilances
dans la paix du matin quelques voix qui résonnent
effacent un instant les échos de violence
la nature qui gronde et le canon qui tonne.

Tandis qu’autour du nous le monde se délite
nous profitons encore mais pour combien de temps
de la saveur des jours comme des marguerites
qu’on effeuille en sachant que la vie n’a qu’un temps.

Mais la marée encore inexorablement
monte à l’assaut de nos îles de certitude
le doux soleil d’automne nous réchauffe et nous ment
l’hiver qui vient aura raison de nos quiétudes.

Posted in Poésie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *