Menu Fermer

Le vent se lève.

Le se lève sur les saisons frivoles,
gonfle nos voiles d’espoirs démesurés,
chante au assoupi la chanson folle
de la vie qui reprend son cours doré.

Le se lève, et nous n’y prenons garde.
La tempête menace, et nous rions
sous le regard d’une harpie hagarde
prête à nous noyer sous ses tourbillons.

Le se lève, est-il déjà trop tard ?
Nous suffoquons sous son souffle brûlant
mais, insouciants, nous tournons le regard
des prophètes au verbe truculent.

Le se lève sur les saisons frivoles,
gonfle nos voiles d’espoirs démesurés,
chante au assoupi la chanson folle
de la vie qui reprend son cours doré.

Le se lève, et nous n’y prenons garde.
La tempête menace, et nous rions
sous le regard d’une harpie hagarde
prête à nous noyer sous ses tourbillons.

Le se lève, est-il déjà trop tard ?
Nous suffoquons sous son souffle brûlant
mais, insouciants, nous tournons le regard
des prophètes au verbe truculent.

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
Adrienne
28 juin 2021 15:10

c’est tellement vrai!
bien dit…

1
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x
%d blogueurs aiment cette page :