Menu Fermer

Contradictoire

Ma contribution à « l’agenda ironique » proposé par le blog Carnets paresseux, sur le thème « tout et son contraire ». Les contradictions constitutives de l’humain me paraissaient s’y inscrire …

Contradictoire.

Tout en courant, je me traîne.
Rien ne m’arrête
mais tout me freine.

Tout dans ma tête
pleure la peine
d’être la bête
que sans gêne
je m’entête
à être.

Rien ne m’atteint
mais tout me crispe,
parfois je feins
un triste.

Humain je suis, contradictoire,
si semblable et pourtant
singulier, péremptoire,
si sûr de mon présent,
refusant de savoir
qu’il sera le
d’ à peine nés
et le futur des trépassés.

Humain je suis,
ange et démon,
sage et dément,
tout l’univers,
éternel,
pourtant mortel
grain de poussière.

Je pense et je me sais
sans savoir que j’ignore
ce qu’ici je ferais
si je vivais encore.

Ma contribution à « l’agenda ironique » proposé par le blog Carnets paresseux, sur le thème « tout et son contraire ». Les contradictions constitutives de l’humain me paraissaient s’y inscrire …

Contradictoire.

Tout en courant, je me traîne.
Rien ne m’arrête
mais tout me freine.

Tout dans ma tête
pleure la peine
d’être la bête
que sans gêne
je m’entête
à être.

Rien ne m’atteint
mais tout me crispe,
parfois je feins
un triste.

Humain je suis, contradictoire,
si semblable et pourtant
singulier, péremptoire,
si sûr de mon présent,
refusant de savoir
qu’il sera le
d’ à peine nés
et le futur des trépassés.

Humain je suis,
ange et démon,
sage et dément,
tout l’univers,
éternel,
pourtant mortel
grain de poussière.

Je pense et je me sais
sans savoir que j’ignore
ce qu’ici je ferais
si je vivais encore.

Dernière mise à jour le 30 avril 2020 par André

S’abonner
Notifier de
guest
5 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
paquerette
19 avril 2020 11:44

Des contradictions si présentes chez les humains, surtout en ce moment. Belle journée

jobougon
30 juin 2018 19:25

Tellement complexe ce texte qu’il en devient étrangement irréel.
C’est un tour de force littéraire, à tel point que je ne réussis pas
à en dire quelque chose de consistant.
Si ce n’est que c’est une magistrale participation à l’agenda
ironique de juin chez Carnetsparesseux.
Merci André

marinadedhistoires
28 juin 2018 10:04

Beau et tellement vrai de l’humain

5
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x
%d blogueurs aiment cette page :