Menu Fermer

Chemins.

Bucoliques sentiers, trottoirs urbains
où vont nos pieds, les yeux dans les nuages,
vous nous acheminez, vifs au lambins,
l’inconnu de nos derniers voyages.

faisant la vie nous montrera
les chatoyants coloris des campagnes,
le de la peste et du choléra
et la aux pays de Cocagne.

Aux carrefours, hésitants, nous suivrons
la pente aride ou l’avenue facile
suivant l’attrait qu’auront les environs
et l’ascendant des compagnons d’exil.

Le venu, tous les chemins convergent:
c’est alors que les pèlerins découvrent
que tous sont logés à la même auberge,
que le même obscur linceul les recouvre.

Bucoliques sentiers, trottoirs urbains
où vont nos pieds, les yeux dans les nuages,
vous nous acheminez, vifs au lambins,
l’inconnu de nos derniers voyages.

faisant la vie nous montrera
les chatoyants coloris des campagnes,
le de la peste et du choléra
et la aux pays de Cocagne.

Aux carrefours, hésitants, nous suivrons
la pente aride ou l’avenue facile
suivant l’attrait qu’auront les environs
et l’ascendant des compagnons d’exil.

Le venu, tous les chemins convergent:
c’est alors que les pèlerins découvrent
que tous sont logés à la même auberge,
que le même obscur linceul les recouvre.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x
%d blogueurs aiment cette page :